Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le débrief des copains

  • Match du 12 juin 2021

    Stade : Evolution Foot Aubagne.

    Equipe 1/Equipe 2

    Score : 9-6

    Match assez étrange, où une équipe "d'éclopés" a battu une équipe qui a produit du jeu et marqué quelques buts bien amenés. Personne n'a démérité, mais personne ne ressort du lot. C'est encore une fois un problème de finition qui a fait la différence, le "ballon de plomb"" du stade Evolution ne facilitant pas la tache des buteurs au moment de la frappe. Pour certains joueurs en tout cas c'est un troisième match  sans victoire ((François, Yves, Max) et nul doute que les  retrouvailles avec le Z5 seront chaudes parce que la frustration commence à se faire sentir chez ces compétiteurs dans ces matches de "reprise". 

    Note du match : 12

    ********************************

    Notes des joueurs.

    EQUIPE 1.

    Romain : 6

    Venu gentiment "donner un coup de main" dans les cages malgré une blessure au mollet il a tout de même passé un moment dans le jeu et a contribué à faire des brèches et créer le surnombre. Toujours beaucoup de courses mais évidemment handicapé (c'était l'un des "éclopés") par sa blessure. En tant que goal il n'a pas eu à beaucoup s'employer mais a fait le boulot. 

    Yann : 5

    D'abord peu en vue sur le terrain il a rapidement dû faire face lui aussi à une blessure (cuisse) qui l'a relégué dans les cages. Malgré son handicap (second "éclopé") il s'est interposé sur de nombreuses tentatives bien aidé il est vrai par la faiblesse des frappes. Courageux jusqu'au bout, il a donc participé de manière très concrète à conserver le score qui, au vu des occasions, aurait pu aussi bien être un match nul.

    Jean-Marie : 6

    Pour une deuxième apparition dans le jeu, laissant les "éclopés" dans les cages, il a  enfin marqué ! Plus actif, plus sobre, plus appliqué, plus utile dans la construction, il a montré un bien meilleur visage qu'au match précédent. Défensivement il a eu aussi quelques gestes intéressants comme cette balle qu'il enlève à Yves par un "semi-tacle" devant le but en fin de match. 

    Pascal : 7

    Il a encore fait un match sérieux et efficace, assurant la défense de son équipe mais contribuant aussi à aggraver le score en prenant de plus en plus confiance en sa frappe de gaucher. Son jeu est sobre, clair, efficace, et il a formé avec Patrick, comme on s'en doutait, un binôme difficile à contrer sur la durée d'un match, d'autant plus que cette fois il n'a pas baissé le pied en fin de partie.

    Patrick : 7

    Moins "tueur" que lors d'autres matches, en partie parce qu'il a volontairement occupé un poste plus défensif. Il a bien sûr marqué néanmoins, et a assuré l'essentiel du jeu de son équipe malgré un marquage serré de Seb ou Max. C'est une valeur sûre qui, même en étant un peu "en dedans", a un gros volume de jeu et gâche peu de ballons.

     

    EQUIPE 2

    François : 6

    Très vite mis à contribution il a fait un très bon début de match. Quelques arrêts réflexes étonnants, même à bout portant. Un peu moins décisif ensuite, il peut sembler un peu fautif sur quelques buts. Ces relances parfois trop lentes ou peu sûres (l'une a offert carrément un but) restent un point essentiel à travailler dans sa marge de progression.

    Max : 6

    On a retrouvé, surtout en première mi-temps, un Maxence dur sur l'homme, très bon dans les duels, très présent en zone défensive. Il a arraché beaucoup de ballons dans les pieds de ses adversaires. Il a hélas, comme ses coéquipiers, gâché des occasions en or (une surtout). Lui aussi, par ailleurs, a semblé parfois gêné par le pénible "ballon lesté" en usage sur ce stade.

    Seb : 4

    Un bon début de match puis s'est éteint un peu progressivement, montrant carrément des marques d'essoufflement en fin de partie. Son travail de marquage n'a pas toujours été assez strict et on n'a pas retrouvé ses "chevauchées" dont il nous avait accoutumé les saisons précédentes. On sait qu'il est capable de beaucoup mieux.

    Hugo : 6

    Très actif et très convaincant en début de match, il a un peu baissé de rythme en deuxième mi-temps. Il a montré en tout cas sa qualité dans les duels et dans les remontées de balle. Trop maladroit, lui aussi, devant les buts, il n'a pas assez souvent osé frapper de loin, et n'a pas pu apporter le petit plus offensif que l'on aurait pu attendre de lui.

    Yves : 6

    Son très vilain geste en fin de match (placage en règle sur Romain qui filait au but) ternit une prestation pourtant convaincante : beaucoup de ballons touchés, pressing tous azimuts, nombreux appels en position offensive, des buts, et surtout 4 passes décisives. Hélas il a manqué plusieurs occasions nettes malgré une vraie débauche d'énergie. Sa frustration s'est reportée, bêtement, sur l'adversaire, et a débouché sur ce qui aurait valu, en match officiel, un évident carton rouge, oubliant, l'espace d'une minute, son rôle d'exemple en tant que "Captain". Dommage.

     

    Lire la suite

  • Match du 5 juin 2021

    Stade : Evolution Foot Aubagne

    Equipes : "Vieilles canailles"/ "Djeuns"

    Score : 7-13

    Note du match : 13

    ANALYSE (par Le captain)

    Le score n'est pas cruel mais le résultat est implacable. Vue la configuration des équipes on pouvait aisément prévoir l'issue d'une bataille à armes inégales. Faire une équipe regroupant les "plus âgés" face au reste du groupe, c'était tenter sinon le diable en tout cas prendre le risque d'une raclée. Ce ne fut pas vraiment le cas malgré un + 6 final, puisque les "vieux" ont tout de même longtemps tenu un écart raisonnable, allant jusqu'à un prometteur -2, certes très éphémère. Ils avaient même ouvert le score, Yves marquant le premier but sur un centre de Pascal. Mais l'écart, malgré la réelle expérience  footballistique et la qualité technique des vieux briscards, était trop grand. Surtout parce que les "djeuns" n'ont eu sur ce match aucun joueur défaillant, chacun tenant son rang et apportant sa pierre à l'édifice d'un match très bien maîtrisé, et pas seulement grâce à leur fougue plus juvénile (voir notes joueurs). Ecart évident au score, donc, mais rappelons aussi tout de même qu'il y avait... 34 ans d'écart sur le terrain entre le plus jeune et le plus... mature. Etait-ce donc mission impossible ? Pas fatalement. Il aurait fallu que ces "vieux" soient tous à leur meilleur niveau, et ce ne fut pas le cas, hélas (voir notes joueurs). Le match fut en tout cas plaisant, par cette opposition inédite, même si du coup, pour la même raison, il n'a pas atteint des sommets d'intensité ni de suspens...

    .......................................................................................

    LES NOTES

    Djeuns.

    Patrick. 8

    Est-ce en raison de sa future deuxième paternité (annonce faite après le match), il fut encore insaisissable et dirigea en maestro le jeu de son équipe. Partant de loin, ou toujours bien placé, il a été un poison pour le triangle défensif adverse. Et même de passage dans les buts il a assuré l'essentiel. Après le confinement on le pensait un peu en retrait, moins vif. Ce n'est pas le cas, il reste une valeur très sûre et sur ce match il a en plus pu bénéficier de l'impact offensif de son équipier Jeff avec lequel il a formé un binôme de choc.

    Jeff. 8

    Pour sa (presque?) première apparition dans le groupe ce petit "jeunot" a montré toutes ses qualités tant dans l'impact physique que dans la maîtrise technique. Il a grandement contribué à l'évolution du score, sans pour autant jouer "perso". Il a parfaitement combiné avec Patrick mais aussi à un degré moindre avec JD. Un petit passage à vide en début de seconde mi-temps mais en revanche une grosse accélération à la fin pour sceller le résultat. Un joueur intéressant, que l'on reverra avec plaisir, d'autant plus qu'il a un très bon état d'esprit.

    Lionel. 7

    Il a paru un peu emprunté au début, cherchant le bon tempo et le bon placement. Mais une fois lancé il n'a plus rien lâché et a assuré une défense solide à son équipe tournée vers l'attaque. Pas toujours très élégant dans ses gestes techniques mais très efficace et présent jusqu'au bout sans montrer de signe de fatigue. Nous avons donc découvert (première sélection) un joueur précieux en défense et au milieu. Lui aussi nous le reverrons volontiers dans le groupe si c'est possible.

    Seb. 5

    Un match un peu étrange, dans lequel il ne s'est pas vraiment mis en valeur. A sa décharge il a fait des passages dans les buts et a parfaitement respecté son rôle de défenseur sans trop monter aux avant-postes puisque d'autres scoreurs faisaient parfaitement le boulot. Appliqué et discipliné, donc, mais surtout bien entouré. Il faudra le revoir face à une adversité plus redoutable pour savoir s'il a retrouvé son niveau d'avant-confinement.

    JD. 7

    Avec Patrick et Jeff il a participé à un trident offensif qui a donc fait beaucoup de mal à la défense, pourtant très expérimentée, des "vieilles canailles".  Bien meilleur que le samedi précédent il a retrouvé certaines de ses attitudes favorites dos au but et a bien mieux cadré ses frappes. Sans un François des grands jours (voir ci-dessous) il aurait largement aggravé le score. En progrès, donc, même s'il fut donc ici, lui aussi, bien aidé par cette répartition très inhabituelle des joueurs.

    Vieilles canailles.

    François. 8

    Un très bon match ! Dès le début il a semblé plus sûr et plus solide que d'habitude. Les mains fermes, les mouvements plus prompts. Et zéro "boulette" ! Il a vraiment contribué à maintenir l'équipe à un écart qui, sans lui, aurait pris de plus cruelles proportions. Il a donc permis à ses "vieux" camarades de continuer à y  croire, même aux moments les plus difficiles. Malgré la défaite et les 13 buts encaissés, "Francesco" tient là son match référence en... 2021 ! On est content pour lui !

    Max. 5

    On lui en demande peut-être trop mais cette fois-ci il a paru moins tranchant, moins dominateur dans le rôle de "chien de garde" qui est le sien. Certes, il ne pouvait pas être partout, ni compenser les criantes lacunes offensives d'une équipe sans fer de lance. Mais on est tellement habitué à des prestations haut de gamme qu'il ne nous en voudra pas de pointer cette fois certaines limites, notamment, encore, au moment de prendre sa chance à l'approche des buts (0 but). Même en défense il a eu parfois du mal à contenir les assauts de Jeff et Patrick. A l'impossible, nul n'est tenu.

    Yves. 6

    S'il a lui aussi beaucoup souffert face au trident adverse, montrant ses limites dans l'organisation du jeu et dans l'impact physique, il a en revanche le mérite d'avoir toujours animé son équipe d'un esprit de rébellion et d'avoir été l'un des seuls marqueurs de son équipe : 3 buts (et Pascal 4). Après avoir contribué à une bonne assise défensive il a essayé d'inverser le cours du jeu en bougeant beaucoup sur le front de l'attaque et jouant à une touche de balle. Mais ce fut en vain, faute d'originalité créative et de frappe décisive.

    Pascal. 6

    Il a fait ce qu'il a pu, à la fois pour compenser les errances défensives et les absences offensives de son groupe en perdition. En prenant sa chance, même parfois de manière peu académique, il a été, paradoxalement, lui le défenseur, le meilleur buteur de l'équipe. Pas plus que ses coéquipiers il n'a pu contenir vraiment les percées adverses, montrant aussi parfois quelques signes de lassitude et peinant à trouver des solutions pour créer du jeu. Ce joueur sobre et élégant ne pouvait à lui tout seul, malgré ses évidentes qualités, inverser le cours d'une partie très vite mal engagée.

    JM. 3

    On ne saurait dire s'il a tout raté ou rien réussi. Il a couru (7km). Mais ce match démontre encore une fois que l'on peut être un gardien exceptionnel (voir l'ensemble de son oeuvre et en particulier son match de la semaine dernière) et un joueur de champ parfois très maladroit, un "attaquant" qui reste à 0 but malgré un placement résolument offensif. Certes, lui aussi, comme ses camarades (plus âgés), il avait fort à faire face à la "djeunesse" adverse, mais il n'empêche que ce match là il l'a raté dans les grandes largeurs et qu'il a laissé son équipe, parfois, jouer à 4... On connaît sa fierté et sa passion pour le football : nul doute qu'il saura nous prouver que ce match n'était qu'une mauvaise blague. On a hâte de le revoir tel qu'il est, unique en son genre : The Wall.

     

     

     

  • Match du 29 mai 2021

    Au stade Evolution Foot, Aubagne.

    L'analyse du match par le Captain... 

    C'est peu dire que ce match était attendu ! Depuis le temps, si long, "qu'ils" l'attendaient, ce match de reprise ! Alors, les joueurs ont-ils été à la hauteur de cette sorte de petit "événement" ? On peut résolument répondre par l'affirmative. Le match a été bon, sans temps morts, et même si la technique a été parfois un peu approximative (la faute à cette longue interruption ?) tous les joueurs ont prouvé par leur engagement à quel point ils avaient hâte de retrouver le plaisir d'être ensemble et le plaisir tout simple de... jouer.

    Score final : 12-12.

    Note du match : 15.

    Si les Maillots ont rapidement pris le large et semblaient partis pour une promenade de santé (+4), les Chasubles ont eu le grand mérite de ne pas se désunir et de remonter au score sans s'affoler malgré plusieurs fois encore des écarts de +2 ou +3. Ils furent aidés, il est vrai, par une nette baisse de régime des Maillots en 2de mi-temps. Malgré l'immense match effectué, JM (MVP du jour) ne pouvait tout de même pas "tout" empêcher !

    Finalement, si les Maillots ont toujours fait le match en tête, il faut bien avouer que le gong a sonné opportunément pour les sauver d'une défaite annoncée qui aurait été cruelle étant donné l'évolution du match et leur très belle première mi-temps. 

    Ce match nul est donc finalement parfaitement le reflet de ce match qui n'a pas été du tout... nul !

    On a hâte de retrouver ces équipes, ces joueurs, pour de nouvelles confrontations qui, n'en doutons pas, seront toujours aussi serrées et palpitantes que celle-ci. Vivement la suite !

    Notes des joueurs :

    ..............................

    Equipe Maillots.

    .............................

    Jean-Marie 9

    Impérial,  impeccable, et pour tout dire : monstreux ! On savait que "The Wall" avait à coeur de ne pas louper sa reprise. On peut dire que c'est réussi ! Et de quelle manière ! Il a tenu, particulièrement en 1ere mi-temps, la baraque d'une main toujours ferme et dans toutes les situations, s'envolant pour de superbes horizontales, multipliant les arrêts réflexes, à mi-hauteur, à ras de terre. Tout y est passé. Toute la panoplie d'un très grand gardien de foot à 5. Son équipe lui doit une fière chandelle, même s'il eut le tort, comme souvent, de s'énerver après un but au lieu de rassurer et d'encourager ses équipiers. 

    Max 7

    Placé en sentinelle il a encore une fois parfaitement fait le boulot, annihilant avec autorité les velléités offensives de ses adversaires et relançant avec application. Ses montées offensives ont en revanche rarement été prolifiques et lui aussi, comme l'ensemble de son équipe, a paru un peu émoussé sur la fin, ne contestant peut-être pas assez la "remontada" des Chasubles en prenant davantage de responsabilités.

    Yves 7

    Une grosse activité défensive, position dans laquelle il a beaucoup contré de tirs adverses. Ses tentatives d'animer le jeu ou de perforer balle au pied n'ont pas été très convaincantes mais il a tout de même délivré de nombreuses passes décisives. Hélas il a encore (vieille rengaine) pêché parfois à la finition : trop altruiste, ou trop timoré ? Il a lui aussi, baissé le pied en fin de match. 

    Ilyès 7

    Une très bonne première mi-temps où ses qualité de vitesse, de perforation, et de frappe, ont permis à son équipe de prendre la large puisqu'en même temps JM était infranchissable. Son entente avec Yves a été intéressante. Plus en retrait après la pause, et contraint de revenir dans une défense qui s'effritait un peu. Du coup moins d'efficacité offensive. A paru parfois un peu désabusé par les échecs de ses partenaires.

    Yann 5

    Si sa première mi-temps fut plutôt prometteuse, autant dans son activité et son placement que dans sons efficacité, beaucoup de choses se sont dégradées après la pause. Plus fatigué, un peu usé par un traitement de choc infligé par JD, moins lucide, il a raté l'immanquable à plusieurs reprises en fin de match pour des occasions qui auraient pu donner la victoire à son équipe. 

    ...........................

    Equipe Chasubles

    ...........................

    François 7

    Il a globalement plutôt bien assuré son rôle de dernier rempart, faisant face avec détermination et paraissant même plus tonique qu'à l'accoutumé. De bonne augure pour la suite de la saison. Il a néanmoins encaissé encore deux ou trois buts "casquettes" sur lesquels sa responsabilité est directement engagée. Il a su en revanche insuffler à son équipe la dynamique pour remonter au score, ce qui fait partie aussi de son rôle.

    Pascal 8

    Avec la sobre technique qui le caractérise, il a maintenu le navire à flot en première mi-temps et a accéléré en seconde. Bonne complicité (on s'y attendait) avec le virevoltant Patrick. Il a été réellement malchanceux sur plusieurs tirs qui ont frappé les poteaux en fin de partie. Il a fait peu d'erreurs mais manque encore d'une densité de jeu et de précision à la finition pour être vraiment un joueur déterminant de son équipe.

    Patrick 7

    Il déçoit rarement. Mais on l'a connu plus efficace. Comme JD, et comme Yann dans l'équipe adverse, il a manqué lui aussi l'immanquable en toute fin de match. La fatigue a fait son effet sur tout le monde. Mais ses accélérations restent toujours difficiles à lire et à prévoir. N'a peut-être pas assez emballé le match, surtout en 1ère mi-temps où il a paru un peu en retrait, moins engagé.

    Romain 6

    Un peu difficile à noter tant il y a un écart entre son activité incessante et, parfois, une certaine maladresse qui l'empêche de faire fructifier tous les efforts consentis. Une chose est sûre : il a clairement cru en la remontée de son équipe et a su diffuser l'énergie nécessaire. Un peu brouillon, il joue tous les rôles sur le terrain. Peut-être devrait-il poser davantage son jeu ou choisir résolument un poste offensif pour lequel, souvent, il a montré de belles dispositions.

    Jean-Daniel 6

    Il a mis du temps à rentrer dans ce match, d'où, en partie, les problèmes rencontrés par son équipe en 1ère mi-temps. Plus présent après la pause il n'a pas été cependant le "sérial buteur" qu'il sait être certaines fois. Quelques chocs un peu rudes, des tacles en bout de course, témoignent d'une forme physique qu'il faudra affiner pour retrouver toutes ses sensations. Il faut dire que pour lui ce n'était pas vraiment une reprise, ayant déjà "oeuvré" à Evolution quelques jours avant...

    ............................................

    N'hésitez pas à commenter à votre tour, ci-dessous ! 

     

     

  • Match du 24 octobre

    Petit rappel du barème de notation.

    10 : Match exceptionnel ! Cette note salue une partie extraordinaire.

    9 : Match sensationnel. Le joueur a apporté tout ce qu'il pouvait à son équipe.

    8 : Très bon match ! Le joueur a clairement pesé sur le sort de la rencontre.

    7 : Bon match ! Le joueur a fait le boulot.

    6 : Match honnête de la part du joueur.

    5 : Match moyen de la part du joueur, il s'agit d'élever son niveau.

    4 : Match stérile. C'est clairement insuffisant.

    3 : Mauvais match de la part du joueur qui n'a été d'aucune utilité pour ses partenaires.

    2 : Très mauvais match. Le joueur est plus que passé à côté.

    1 : Le match du joueur est épouvantable.

    0 : Le match du joueur est affligeant. Tout est dit !

    Lire la suite

  • Match du 17 octobre

    Le débrief du Captain...

    Lâchez vos commentaires ! 

    Lire la suite